Passion Napoléon1 Index du Forum
 
 
 
Passion Napoléon1 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Anecdotes Napoléoniennes
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> Chez Marie -> Le Journal du jour de Napoléon -> Rubrique Napoléon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 16:51 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

Avant de vous répondre, pourrais-je savoir quelle est votre source ?
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Fév - 16:51 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pauline Bonaparte
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 198

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 16:57 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

oh, bien sur.

C'est un recueil de petites histoires et de bons mots de Mr. Daniel Appriou, le titre est "Qui a dit quoi"
et l'ensemble de mes anecdotes est tiré de ce manuel ...

mais ne me criez pas dessus, SVP ou alors faites le gentiment  


Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 17:18 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

Merci.

Non, Ratisbonne n'est pas la seule blessure de guerre. On pourrait notamment citer le coups d'esponton reçu à Toulon. Et puis aussi d'autres petits "bobos".
Un lien qui vous en dira plus :
http://www.napoleon.org/fr/salle_lecture/articles/files/blssuresnapoleon_go…
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
Pauline Bonaparte
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 198

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 17:35 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

Merci pour le lien

Effectivement, il y a toutes sortes de blessures, très variées. En plus, ces faits sont bien racontés, c'est agréable à lire.

Mais je constate qu'au niveau de la santé des dirigeants, rien n'a changé, il ne fallait pas que le reste du monde soit au courant de ses "bobos"...comme du temps de Mitterrand (par exemple)


Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 17:49 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

Citation:
il ne fallait pas que le reste du monde soit au courant de ses "bobos"...








Tout dépend de quel "bobo".On peut penser ici bien évidemment à l'oeuvre de Gautherot présenté au Salon de 1810 :


http://www.histoire-image.org/photo/zoom/vers24_gautherot_001f.jpg


_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
Pauline Bonaparte
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 198

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 17:57 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

Napoléon blessé,  a une sacrée position : il n'ôte même pas son pied gauche de l'étrier ! prêt à remonter à cheval !

Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 18:53 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

La nouvelle de la blessure se répandit assez vite. Napoléon dut remonter à cheval pour se montrer aux troupes et calmer les alarmes.
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
général Mellinet
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 178
Localisation: Nantes
狗 Chien

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 19:17 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

Drouet Cyril a écrit:
Merci. On pourrait notamment citer le coups d'esponton reçu à Toulon.



Le siège de cette ville me rappelle cette autre anecdote que nous relate Jean Tranié dans son "Epopée napoléonienne", laquelle nous démontre le sang-froid à toute épreuve du futur Duc d'Abrantès, qui était sergent d'artillerie et secrétaire personnel de Bonaparte en 1793 :
"Alors que ce dernier lui dicte une note, un boulet anglais arrive et couvre de terre le papier sur lequel il (Junot donc) est en train d'écrire. Sans ciller, Junot se limite à ce constat laconique :
- Nous n'avons plus besoin de terre pour sécher l'encre"

Amitiés bonapartistes ! Shocked
_________________
"J'y suis, j'y reste !"


Revenir en haut
Pauline Bonaparte
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 198

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 20:02 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

elle est rigolote, celle-ci...à l'époque, on utilisait du sable, les temps changent  mais pour le même résultat !

Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 20:42 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

C’est une anecdote que conte Napoléon dans le Mémorial :
 

« Lors de la construction d'une des premières batteries que Napoléon, à son arrivée à Toulon, ordonna contre les Anglais, il demanda, sur le terrain, un sergent ou caporal qui sût écrire. Quelqu'un sortit des rangs, et écrivit sous sa dictée sur l'épaulement même. La lettre à peine finie, un boulet la couvre de terre. « Bien, dit l'écrivain, je n'aurai pas besoin de sable.» Cette plaisanterie, le calme avec lequel elle fut dite, fixa l'attention de Napoléon, et fit la fortune du sergent : c'était Junot »
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 21:46 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

En guise d'illustration :
http://digital.library.mcgill.ca/napoleon/search/large.php?ID=12136&language=English&doctype=Prints
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
Pauline Bonaparte
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 198

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 21:57 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

c'était bien du sable Wink

les personnages sur votre reproduction, n'ont pas l'air de s'affoler, avec un boulet qui passe par là ! chapeau au peintre


Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 22:06 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

Une anecdote ressemblante mais dans des conditions différentes :

"L'envie me prend pour faire mes besoins et, défense d'aller en arrière ; il fallait se porter en avant de la ligne de bataille. Arrivé à la distance voulue pour les bienséances, je pose mon fusil par terre et me mets en fonctions et tourne le derrière à l'ennemi. Voilà un boulet qui fait un ricochet et m'envoie beaucoup de terre sur le dos. Je fus accablé du coup terrible, heureusement que j'avais gardé mon sac sur mon dos comme étant pressé ; cette terrible masse de terre m'aurait accablé. Je ramasse mon fusil d'une main et ma culotte de l'autre et reviens les reins meurtris rejoindre mon poste."
(Coignet, Cahiers)
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 22:46 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

Toujours à Toulon, le 16 décembre, Bonaparte avait été jeté à terre par le vent d’un boulet.


D’autres boulets ont croisé de bien près le chemin de Napoléon. Je pense tout particulièrement à celui qui emporta Duroc.
On pourrait aussi citer l’obus de Saint-Jean d’Acre ou ceux de Wagram, Hanau ou Arcis sur Aube.
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
Pauline Bonaparte
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 198

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 22:51 (2011)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes Répondre en citant

là, ce ne sont plus des anecdotes...ce sont des faits de guerre !
votre Napoléon devait avoir une bonne étoile, s'il est resté en vie avec tous ces engins !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:21 (2017)    Sujet du message: Anecdotes Napoléoniennes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> Chez Marie -> Le Journal du jour de Napoléon -> Rubrique Napoléon Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 6 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com