Passion Napoléon1 Index du Forum
 
 
 
Passion Napoléon1 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les légions britanniques au service de Simon Bolivar

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> Autres Sujets en Rapport avec Napoléon Bonaparte -> Autres sujets
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
général Mellinet
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 178
Localisation: Nantes
狗 Chien

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 20:25 (2010)    Sujet du message: Les légions britanniques au service de Simon Bolivar Répondre en citant

Pour la plupart des spécialistes de l'histoire militaire du 1er Empire, les guerres napoléoniennes ont pris fin avec la défaite de Napoléon Bonaparte à Waterloo, suivi de son exil à Sainte-Hélène. On pourrait faire valoir, cependant, que le conflit qui se déroula en Amérique latine, à des milliers de kilomètres des champs de bataille européens, constituait en quelque sorte une extension de ces guerres. Ce conflit, ou plutôt cette suite de conflits, s'est déroulé en Amérique du Sud et a fait rage sur ce continent de 1808 à 1826. L'ensemble des campagnes qui se sont succédées durant cette période est communément appelé aujourd'hui "Guerres de Libération d'Amérique Latine" ou bien "Guerres d'Indépendance d'Amérique du Sud".
Parmi les chefs des armées patriotiques qui se sont battus pour mettre fin à la domination espagnole sur le continent, le plus célèbre est sans nul doute Simon Bolivar. Mais on peut citer encore José de San Martin (Argentine et Pérou), Antonio José de Sucre (Grande Colombie : Colombie, Equateur, Bolivie et Pérou), Fransisco de Miranda (Vénézuela), Bernardo O'Higgins (Chili) et Manuel Belgrano (Argentine et Paraguay).
Mon but n'est pas içi de retracer les épisodes marquants de ces guerres (un coup d'oeil sur Wikipédia suffit, je pense, pour en cerner les tenants et les aboutissants...), mais plutôt de vous pondre un article sur cette légion de volontaires britanniques ayant combattu sous les ordres du "Libertador" Simon Bolivar, lequel s'appuya sur elle à de nombreuses reprises lors de ses campagnes dans la vice-royauté de Nouvelle-Grenade (entité administrative espagnole qui regroupait à cette époque les Etats actuels du Vénézuela, du Panama, de la Colombie et de l'Equateur). Bolivar désignera plus tard de ces troupes (appelées "Légions Britanniques" ou "Légions d'Albion" par les patriotes vénézuéliens...) comme les "Salvadores de mi Patria" (les "Sauveurs de mon Pays").
Mon article s'appuie sur les écrits de Ian Fletcher, une "pointure" dans tout ce qui se rapproche à la "Peninsular Campaign" du général Wellington... Voici un lien pour en savoir sur le bonhomme en question :
http://www.ifbt.co.uk/#/ian-fletcher/4542348569



Au cours des deux années qui ont suivi la sanglante bataille de Waterloo, l'armée britannique a vu ses effectifs se réduire de manière drastique, tant et si bien qu'en avril 1817 le célèbre journal londonien "The Times" reconnaissait que la population du royaume, comptant environ 25 millions d'habitants à cette époque, devait absorber près de 500 000 anciens soldats des campagnes napoléoniennes !!! Naturellement, toute cette masse de soldats mis en congé, qui avaient été utilisés pendant des années pour faire la guerre contre la France et ses alliés sur le continent européen, devaient désormais faire face à la pauvreté ou, au mieux, à un avenir incertain.
Les guerres de libération qui se déroulaient alors sur le continent sud-américain offraient une opportunité à tous ces hommes pour poursuivre leur carrière militaire et échapper à la perspective d'une activité oïsive. Comme le précisa l'un des anciens officiers du général Wellington après avoir pris sa retraite à demi-solde en 1815, son avenir se résumait ainsi : "Amérique du Sud, drapeaux, bannières, gloire et richesse...".
Les futurs volontaires britanniques furent recrutés à Londres par l'un des agents de Simon Bolivar, savoir Luis Lopez Mendez, qui s'était établi au "27 Grafton Way". Dès la fin du mois de mai 1817, Mendez s'était montré très actif et avait déjà commencé à recruter à tours de bras des officiers (d'active, mis à la retraite ou bien déchargés de leur contrat), ainsi que des sous-officiers (idem) de l'armée britannique pour servir en Amérique du Sud dans l'armée des patriotes de Simon Bolivar.
Au cours du mois précédent, Mendez avait demandé une entrevue au Ministre du "Foreign Office", peut-être afin de connaître le point de vue officiel des autorités anglaises concernant le recrutement de volontaires britanniques. Dans le même temps, le général Wellington arriva promptement à Londres après avoir effectué une visite à Paris. Il a été suggéré depuis lors que ce retour inopiné dans la capitale anglaise du héros des campagnes d'Espagne et de Waterloo n'était pas une coïncidence étant donné que son esprit était à cette époque préoccupé par le problème lié à la dissolution de son armée d'occupation en France. Il est presque certain qu'il donna plus qu'un avis de passage sur la possibilité qu'un grand nombre d'anciens militaires britanniques puissent combattre aux côtés des armées patriotiques d'Amérique latine et qu'il y vit là, sans trop réfléchir, un moyen d'atténuer le problème causé par la démobilisation de ses troupes. Pour confirmer cette hypothèse, signalons que le lieutenant en demi-solde Gustave Hippisley affirmera plus tard qu'un officier général du "War Office" ("Ministère de la Guerre") lui avait demandé à ce qu'un régiment de hussards soit levé. D'après le lieutenant Hippisley, cette demande lui aurait été adressée par "un officier de haut rang dans l'armée anglaise et dont l'expérience avait été aussi distinguée que son nom avait été respecté, honoré et apprécié...". Il n'est pas impossible qu'il s'agissait d'une demande de Wellington en personne, mais certains historiens pencheraient plutôt pour le général Sir Robert Wilson...
Les volontaires recrutés par Mendez furent encouragés par la promesse d'une rémunération équivalente à celle qui percevaient dans l'armée de Sa Majesté et par une promotion au grade supérieur à celui qu'ils avaient auparavant. La solde devait être versée une fois qu'ils seraient débarqués à Caracas. Lorsque l'appel de Mendez fut placardé dans les rues de Londres en mai 1817, des milliers d'hommes accoururent alors pour se porter volontaires en vue de cette expédition au Vénézuela et bientôt les premiers régiments commencèrent à être formés (en l'occurence, les "1st" et "2nd Venezuelan Hussars" et le "1st Venezuelan Lancers"...). L'un des premiers à avoir rejoint les rangs du "2nd Venezuelan Hussars" s'appelait Daniel O'Leary, lequel sera plus tard nommé au grade de général après avoir servi durant plusieurs années comme aide de camp de Simon Bolivar. Les mémoires de Daniel O'Leary sont aujourd'hui reconnues comme étant l'une des sources les plus importantes pour l'étude des campagnes de libération d'Amérique du Sud.


La suite prochainement mes braves...


Amitiés bonapartistes ! Shocked
_________________
"J'y suis, j'y reste !"


Dernière édition par général Mellinet le Lun 20 Déc - 20:56 (2010); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Déc - 20:25 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
général Mellinet
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 178
Localisation: Nantes
狗 Chien

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 20:26 (2010)    Sujet du message: Les légions britanniques au service de Simon Bolivar Répondre en citant





_________________
"J'y suis, j'y reste !"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:18 (2017)    Sujet du message: Les légions britanniques au service de Simon Bolivar

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> Autres Sujets en Rapport avec Napoléon Bonaparte -> Autres sujets Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com