Passion Napoléon1 Index du Forum
 
 
 
Passion Napoléon1 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La plus grande faute de Napoléon 1er ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> Autres Sujets en Rapport avec Napoléon Bonaparte -> Autres sujets
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
général Mellinet
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 178
Localisation: Nantes
狗 Chien

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 00:24 (2010)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

Une question  (qui pourrait peut-être faire l'objet d'un sondage après tout...) à laquelle il m'est difficile de répondre :

Quelle a été selon vous, braves grognards, la plus grande erreur commise par Napoléon 1er, Empereur des Français ?

1) Le "guet-apens de Bayonne", suivi de l'invasion de l'Espagne ?

2) La campagne de Russie ?

3) La campagne de 1815 ?


J'ai ouïe dire que le "Patron" avait opté pour la première réponse lors de son exil à Sainte-Hélène...

Amitiés bonaprtistes ! Shocked


"L'Empereur avec ses neveux et nièces sur la terrasse du château de Saint-Cloud"
(tableau de Louis Ducis) :

_________________
"J'y suis, j'y reste !"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 4 Déc - 00:24 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 09:37 (2010)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

Citation:
J'ai ouïe dire que le "Patron" avait opté pour la première réponse lors de son exil à Sainte-Hélène...



Il l'a en effet souvent évoqué, entre autres fautes (à la hiérarchie variable).
En voici quelques-unes (En traineau avec l'Empereur, de Caulaincourt ; Mémorial de Sainte-Hélène, de Las Cases ; Napoléon dans l’exil, d'O’Meara ; Journal de Sainte-Hélène, de Gourgaud ; Cahiers de Sainte-Hélène de Bertrand) :

-"J'ai hésité un moment si je ne déclarerais pas que la maison de Brandebourg avait cessé de régner, mais j'avais si maltraité la Prusse qu'il fallait la consoler ; puis Alexandre prenait un tel intérêt au sort de cette famille, que j'ai cédé à ses sollicitations. J'ai fait une grande faute, car la puissance que j'ai conservée au roi ne peut lui faire oublier celle qu'il a perdue."

-"Il aurait mieux valu finir la guerre d'Espagne, avant de se lancer dans cette expédition de Russie."

-"Ma plus grande faute est d'avoir fait la paix à Dresde. J'ai eu tort de consentir à l'armistice"

-"Je fis une grande faute après Wagram, celle de ne pas abattre l'Autriche davantage"

-"L'affaire de Saint-Domingue a été une grande sottise de ma part"

-[Sur l'Espagne] "J'osais frapper trop haut"

-[Parlant de Saint-Domingue] "J'aurais dû traiter avec les chefs noirs comme avec les autorités d'un province, nommer des officiers nègres dans les régiments de leur race, laisser comme vice-roi Toussaint-Louverture, ne point y envoyer de troupes, laisser tout aux noirs, si ce n'est quelques conseillers blancs."

-[Parlant de la campagne de Russie] "Quand j'ai su que la Suède et la Turquie ne se déclaraient pas pour moi, j'aurais dû ne pas m'y engager."

« La faute impardonnable est de n’avoir pas remis Ferdinand sur le trône après la campagne de Russie. »

« La faute que me reprochera l’histoire : je devais faire la paix [à Chatillon] »

« Mon grand tort à Chatillon : je devais faire la paix. »

« Lorsque j’ai été battu à Dresde, je devais faire la paix. »

« La plus grande faute que j’ai faite est l’expédition d’Espagne. »

« A Dresde, peut-être aurais-je pu traiter avant, lorsque l’empereur de Russie était à Kalisz. Ce devait être la première faute. »

« Après les affaires de Russie, je devais finir les affaires d’Espagne qui ne pouvaient réussir. […]
Je devais aller à Valencay, en 48 heures terminer avec Ferdinand, l’envoyer en Espagne et retirer mon armée. »

« La plus grande faute est d’avoir fait l’armistice de Silésie. »

« A Chatillon, j’aurais pu signer la paix. »

« C’a été une grande faute qu’un pareil évènement [la campagne de Russie], tant que les affaires d’Espagne n’était pas finies. »

« Ma faute est de n’avoir pas détruit la Prusse, ou, après l’échec de Moscou, de ne pas l’avoir rétablie. »

« Je n’ai pas fait la paix à Moscou. J’ai eu tort. J’aurais dû la faire. »
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
labellepoule
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2010
Messages: 2 917
Masculin

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 10:42 (2010)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

Shocked Bonjour Général et bonjour à tous.. Nombre d'erreurs sont venues émaillées le destin de Napoleon 1er comme celles citées par Cyril...elles sont en nombre égales avec ses réussites...
  Je penses que le "grand tournant" pour l'Empereur et  "l'erreur" qui a fait basculer son destin est cette fichue  Guerre d'Espagne...Il y a été confronté non seulement à l'armée, mais à la population dans son ensemble, il y a affronté aussi le climat, il y a laissé le Meilleur de ses troupes, tout était hostilité aux français , le français ....Langue du Diable...l'Espagne aurait du rester un soutien à Napoléon...l' a -t-il réellement désirer au départ, beaucoup disent que non, lui a -t-on forcé la main , beaucoup disent que oui....
_________________
Siéyès:"Messieurs,vous avez un maitre!Cet homme sait tout,veut tout et peut tout!"


Revenir en haut
général Mellinet
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 178
Localisation: Nantes
狗 Chien

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 16:23 (2010)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

Merci pour vos réponses mes braves ! Shocked

Devant pour l'instant me rendre au Col de Somosierra pour y apporter un messsage de la plus haute importance au capitaine Kozietulski (dont l'escadron de lanciers polonais est de service auprès du "Patron"...), je rebondirai plus tard dans le week-end (pour info, je signale qu'il y a eu comme un "bug" sur le forum ce midi. Car en voulant répondre au citoyen Cyril dans le topic "Tapis rouge", un message m'a averti que le forum de "Marie tête-de-bois" était en maintenance ... Vous en êtes-vous aperçu vous aussi ?... ).


Amitiés bonapartistes. Shocked
_________________
"J'y suis, j'y reste !"


Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 16:35 (2010)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

Citation:
lui a -t-on forcé la main , beaucoup disent que oui....



Alons, Napoléon 1er se faire imposer une telle décision contre son gré... C'est mal le connaître...
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
général Mellinet
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 178
Localisation: Nantes
狗 Chien

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 20:34 (2010)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

Bonsoir, Shocked


Après avoir parcouru mon "Quid 2003" pour en savoir davantage sur la question, il semblerait bien que, du point de vue strictement militaire, "cette malheureuse guerre d’Espagne a été une véritable plaie, la cause première des malheurs de la France" (aveu de Napoléon fait à Sainte-Hélène).
Mais n'oublions pas cependant que le "Patron" avait peut-être des raisons pour agir de la sorte : en effet, l'Angleterre a, sans relâche pendant 13 ans, harcelé l'Empereur en montant des états européens contre lui et ce, grâce à ses finances (notamment le Tsar de Russie et l'Empereur d'Autriche... ). Elle s'est aussi servie de l'Espagne et du Portugal pour destabiliser notre Empire. Ce dernier pays, par exemple, a toujours refusé d'appliquer le blocus continental (seul moyen qu'eut trouvé l'Empereur pour mettre à mal l'économie britannique...), et l'a fait sur les conseils de la "Perfide Albion" !!!.... C'est dans ce but que Napoléon expédia Junot et son corps d'armée punir ce "mauvais élève" européen (et l'occupation du Portugal devait se faire, comme je l'ai dit précédemment, conjointement avec l'armée espagnole...). Il n'est donc pas difficile de comprendre que franchir les Pyrénnées pour "annexer" l'Espagne (en proie à de sérieux désodres intérieurs...) à son système et y mettre un souverain français, c'était mettre fin aux dangers qu'encourait le régime de l'Empereur des Français.
Napoléon 1er, héritier des idéaux révolutionnaires, est tout bonnement intervenu après avoir constaté le haut degré de décrépitude dans lequel se trouvait la monarchie espagnole. En outre, il l'a fait après que le roi Charles IV, trahi et déchu suite à un coup d'Etat dirigé en sous-main par son propre fils, lui ait demandé son arbitrage (et sur l'avis de certains de ses conseillers, comme le ministre Jean-Baptiste de Champagny par exemple...). L'Empereur a cru alors pouvoir apporter une certaine délivrance au peuple espagnol, qu'il pensait fatigué de sa dynastie historique... Les Français, qui ont eu affaire à une sorte d'hydre à mille têtes durant les opérations militaires, ne manquaient pourtant pas de partisans (les "Afrancesados") . En effet, pour beaucoup d'Espagnols imprégnés des idées des "Lumières", l’occupation française suscitait un espoir de mettre à bas la féodalité et l’absolutisme espagnols. Confiant dans sa popularité parmi les autres peuples européens (les Italiens, les Hollandais et les Polonais en particulier...), l'Empereur crut bien sincèrement que ces "Afrancesados" constitueraient la majorité des Espagnols. En cela, il se trompa grandement.
L'autre erreur du "Patron" fut certainement d'avoir cru que, malgré la rebellion madrilène du "dos de mayo" écrasée dans le sang par cette tête folle de Murat, il aurait pû poursuivre ses objectifs et y placer son frérot... Ce fut là, à mon sens, une autre erreur d'appréciation (doublée d'une erreur de "casting"...).
La suite, on la connaît tous : défaite française de Bailen (non catastrophique pour Napoléon, mais qui eut un énorme impact psychologique pour l'ennemi en ce sens que le soldat français n'était pas invincible...), "croisade" antifrançaise du peuple espagnol à l'appel des prêtres catholiques, instauration de la guérilla dans les campagnes (qui prit au dépourvu les généraux et soldats de l'Empereur), immobilisation de plus de 300 000 hommes (qui manqueront ailleurs...) et saignée plus lourde que la campagne de Russie (environ 432 000 tués, dont 90 000 du seul fait de la guérilla...).


Amitiés bonapartistes ! Shocked
_________________
"J'y suis, j'y reste !"


Revenir en haut
labellepoule
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2010
Messages: 2 917
Masculin

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 22:05 (2010)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

Shocked "Forcé la main" n'était pas la formule à employée...plutot une incitation!

 Je cites ( Napoléon. André Castelot)

   Napoléon s'adressant à Talleyrand:
 Puis l'Empereur, en regardant fixement Talleyrand, se lève.Tous l'imitent et le prince de Bénévent se dirige en claudicant vers une console sur laquelle il s'accoude.
 Napoléon fonce alors sur lui et tonne:

     "Vous etes un voleur , un lache, un homme sans foi; vous ne croyez pas à Dieu; vous avez toute votre vie, manqué à tous vos devoirs, vous avez trompé, trahi tout le monde; il n'y a pour vous rien de sacré; vous vendriez votre père. Je vous ai comblé de biens et il n'y a rien dont vous ne soyez capable contre moi. Ainsi, depuis dix mois, vous avez eu l'impudeur, parce que vous supposez, à tort et à travers, que mes affaires en Espagne vont mal, de dire à qui veut l'entendre que vous avez toujours blamé mon entreprise sur ce royaume, tandis que c'est vous ! qui m'en avez donné la première idée, qui m'y avez persévéramment poussé ! ".......
_________________
Siéyès:"Messieurs,vous avez un maitre!Cet homme sait tout,veut tout et peut tout!"


Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 10:00 (2010)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

Citation:
"Forcé la main" n'était pas la formule à employée...plutot une incitation!



Napoléon n'était pas homme à se lancer tête baissée dans un projet. Il savait écouter et prendre conseil. Ce fut logiquement le cas pour les affaires d'Espagne.
En revanche, c'était lui le seul maître à bord. Et à lui seul incombait la prise de décision finale.
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
labellepoule
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2010
Messages: 2 917
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 22:44 (2010)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

Shocked "Mieux vaut etre seul que mal entouré"
_________________
Siéyès:"Messieurs,vous avez un maitre!Cet homme sait tout,veut tout et peut tout!"


Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 22:49 (2010)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

Citation:
Mais n'oublions pas cependant que le "Patron" avait peut-être des raisons pour agir de la sorte 



 

Napoléon n’agissait en effet jamais sans raison. Celles-ci lui paraissaient sans doute bonnes et indispensables dans la cadre de la guerre à mort qu’il menait contre l’Angleterre, mais elles donnèrent une image désastreuse (déjà passablement négative) de la politique impériale.
L’Espagne, allié méprisé de longue date et plus encore avec les troubles dynastiques qui la secouait ; allié dominé et à la botte d’un voisin à la puissance toujours croissante ; allié enfin à la fidélité douteuse et susceptible d’être sujette aux perturbations politiques du moment ; l’Espagne donc, en tant que pays souverain, ne pesa pas bien lourd face aux visées impériales…
 

 

 

Citation:
Elle s'est aussi servie de l'Espagne et du Portugal pour destabiliser notre Empire. Ce dernier pays, par exemple, a toujours refusé d'appliquer le blocus continental



 

Lettre de Napoléon à Talleyrand (19 juillet 1807) :
« vous ferez connaître au ministre de Portugal qu'il faut que le 1er septembre les ports du Portugal soient fermés à l'Angleterre ; à défaut de quoi, je déclare la guerre au Portugal »
 

On ne pouvait être plus clair…
Le Portugal, pieds et poings liés de longue date à l’Angleterre, opta finalement pour sauvegarder ses liens avec Londres. Junot pouvait dès lors marcher sur Lisbonne…
 


_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
Montmorency-Luxembourg
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 22
Localisation: Saint-Brieuc
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Fév - 10:25 (2011)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ? Répondre en citant

J répondrais la une.

Car même si la campagne de Russie est un désastre, on ne peut pas dire qu'en 1813 l'armée ait démérité, il suffit de se souvenir de la première phase de la campagne de 1813 qui est victorieuse pour les Français.

Ensuite, en 1815, à 18.30h Waterloo était encore une victoire française.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:31 (2017)    Sujet du message: La plus grande faute de Napoléon 1er ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> Autres Sujets en Rapport avec Napoléon Bonaparte -> Autres sujets Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com