Passion Napoléon1 Index du Forum
 
 
 
Passion Napoléon1 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le Royaume de l'Horloge
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 17, 18, 19  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> Chez Marie -> Le rendez-vous décontracté
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
marbeuf
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2010
Messages: 1 410
Localisation: France
Masculin 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 31 Jan - 16:00 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

15 h 00

Marbeuf , pas plus qu'Amanon , ne trouve cette exposition déplaisante ..

Et il invite Lady Leonor à persister dans sa démarche pour le plus grand bonheur des habitants de ce Royaume . Wink

Marbeuf souhaite à toutes et tous une excellente semaine .
_________________
"Mon Dieu , qu'avons nous fait ? " : Bob Lewis copilote d ' Enola Gay .


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 31 Jan - 16:00 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
labellepoule
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2010
Messages: 2 917
Masculin

MessagePosté le: Lun 31 Jan - 22:38 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

21h30
 Labellepoule suit Marbeuf et espere ne pas avoir offenser Léonor.
 Labellepoule apprécie sa pinacothèque.
21h32
 Labellepoule ne s'est pas exprimer avec les bon mots envers Léonor.
 Labellepoule ne voudrait simplement pas que cette galerie devienne exposition sans mots.
 Léonor le faisait avec esprit à ses débuts
21h37
 Labellepoule fait confiance à Léonor.
_________________
Siéyès:"Messieurs,vous avez un maitre!Cet homme sait tout,veut tout et peut tout!"


Revenir en haut
paulina
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2010
Messages: 839
Localisation: Bretagne
Féminin Verseau (20jan-19fev)
C.1èr et 2ième Empire: 3ième

MessagePosté le: Lun 31 Jan - 23:19 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

2217

Labellepoulle a écrit :

Labellepoule ne voudrait simplement pas que cette galerie devienne exposition sans mots

Désolé ,moi se seras une exposition de tableau sans phrase pompeuse..


Revenir en haut
labellepoule
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2010
Messages: 2 917
Masculin

MessagePosté le: Lun 31 Jan - 23:23 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

2217...pas si vite !

  22h21
 Labellepoule comprend Paulina
 Labellepoule trouvait simplement exquis, l'acompagnement des oeuvres par un poeme ou une legere histoire...voila tout...
_________________
Siéyès:"Messieurs,vous avez un maitre!Cet homme sait tout,veut tout et peut tout!"


Revenir en haut
Léonor
Tiguidoo
Tiguidoo

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 921
C.1èr et 2ième Empire: 1ièr

MessagePosté le: Mar 1 Fév - 07:09 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

6h03

Léonor a compris Labelle Poule, mais elle a hélas moins de temps et d 'énergie à sa disposition.elle fera de son possible néanmoins pour satisfaire votre curiosité artistique!



Bacchanale de Salvador Dali

Baudelaire a inspiré les surréalistes, et Léonor fait le lien avec ce poème:
Un cygne qui s’était évadé de sa cage,
Et, de ses pieds palmés frottant le pavé sec,
Sur le sol raboteux traînait son blanc plumage.
Près d’un ruisseau sans eau la bête ouvrant le bec

Baignait nerveusement ses ailes dans la poudre,
Et disait, le cœur plein de son beau lac natal :
« Eau, quand donc pleuvras-tu ? quand tonneras-tu, foudre ? »
Je vois ce malheureux, mythe étrange et fatal,

Vers le ciel quelquefois, comme l’homme d’Ovide,
Vers le ciel ironique et cruellement bleu,
Sur son cou convulsif tendant sa tête avide,
Comme s’il adressait des reproches à Dieu !



Elle vous souhaite à tou(te)s une excellente journée


Revenir en haut
Marie
Queen
Queen

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 2 498
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 1 Fév - 11:03 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

10h03



Le Parlement de Londres-l'Huile sur toile de Claude Monet
_________________


Revenir en haut
paulina
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2010
Messages: 839
Localisation: Bretagne
Féminin Verseau (20jan-19fev)
C.1èr et 2ième Empire: 3ième

MessagePosté le: Mar 1 Fév - 18:15 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

17h12

            L'ambitieuse

Demi mondaine au bras d'un vieux monsieur James Tissot


Revenir en haut
marbeuf
Grognard
Grognard

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2010
Messages: 1 410
Localisation: France
Masculin 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 2 Fév - 00:05 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

23h03

Dali , Monet , James Tissot ...Que de merveilles réunies en un seul lieu ...

Marbeuf ne sait que dire , ne sait qu ' écrire ...Alors il se tait ...Et contemple .

Merci ..
_________________
"Mon Dieu , qu'avons nous fait ? " : Bob Lewis copilote d ' Enola Gay .


Revenir en haut
Léonor
Tiguidoo
Tiguidoo

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 921
C.1èr et 2ième Empire: 1ièr

MessagePosté le: Mer 2 Fév - 10:32 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

9h29

Un tableau de Turner pour vous



« [...] au milieu de la tempête qui continuait de sévir ; à la lueur des éclairs ; ayant pour lit d'hyménée la vague écumeuse, emportés par un courant sous-marin comme dans un berceau... » (Les Chants de Maldoror - Chant II)
Lautréamont.


Léonor vous souhaite à tou(te)s une excellente journée, ce matin elle peut se reposer un peu....


Revenir en haut
paulina
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2010
Messages: 839
Localisation: Bretagne
Féminin Verseau (20jan-19fev)
C.1èr et 2ième Empire: 3ième

MessagePosté le: Mer 2 Fév - 14:52 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

13h52

Jo la belle irlandaise

maîtresse du peintre Gustave Courbet

modèle supposé du tableau l'origine du monde
wiki


Revenir en haut
Léonor
Tiguidoo
Tiguidoo

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 921
C.1èr et 2ième Empire: 1ièr

MessagePosté le: Jeu 3 Fév - 09:59 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

08h55
 Friedrich, l 'arbre aux corbeaux, pour vous souhaiter une bonne journée^^





Et un peu de poésie:


Maurice RollinatDans les brandes, poèmes et rondels


LES CORBEAUX







Les corbeaux volent en croassant
Tout autour du vieux donjon qui penche ;
Sur le chaume plat comme une planche
Ils se sont abattus plus de cent.

Un deuil inexprimable descend
Des arbres qui n’ont plus une branche.
Les corbeaux volent en croassant
Tout autour du vieux donjon qui penche.



Et tandis que j’erre en frémissant
Dans le brouillard où mon spleen s’épanche,
Tout noirs sur la neige toute blanche,
Avides de charogne et de sang,
Les corbeaux volent en croassant.








Léonor vous dit à très bientôt, et se repose un peu avant de partir travailler cet après -midi^^


Revenir en haut
paulina
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2010
Messages: 839
Localisation: Bretagne
Féminin Verseau (20jan-19fev)
C.1èr et 2ième Empire: 3ième

MessagePosté le: Jeu 3 Fév - 15:40 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

14h50

Paul Delvaux

  Le miroir

Différence entre les deux femmes ,l'une habillée dans une pièce délabrée, l'autre nue dans un décor idyllique 


Revenir en haut
Léonor
Tiguidoo
Tiguidoo

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 921
C.1èr et 2ième Empire: 1ièr

MessagePosté le: Ven 4 Fév - 07:43 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

06h42





Il arrive bientôt...avec Boticelli


Le printemps de Théodore de Banville
Le Printemps
Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses des lilas fleurissent.
Les amantes qui te chérissent
Délivrent leurs cheveux flottants
Sous les rayons d'or éclatants
Les anciens lierres se flétrissent
- Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses de lilas fleurissent.
Couchons-nous au bord des étangs,
Que nos maux amers se guérissent !
Mille espoirs fabuleux nourrissent
Nos cœurs gonflés et palpitants.
- Te voilà, rire du Printemps !
Théodore de Banville (1823-1891) ("Les cariatides")


Pour l 'instant c 'est le froid, que Léonor s 'en va braver^^


Bonne journée à tou(te)s


Revenir en haut
paulina
Lady
Lady

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2010
Messages: 839
Localisation: Bretagne
Féminin Verseau (20jan-19fev)
C.1èr et 2ième Empire: 3ième

MessagePosté le: Ven 4 Fév - 14:45 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

13h 30

  Roses

Madeleine Lemaire (surnommée impératrice des roses)

                 Poème de Pierre Ronsard
                
                 Mignonne, allons voir si la rose

                 Qui ce matin avoit desclose
                 Sa robe de pourpre au soleil
                 A point perdu ceste vesprée
                 Les plis de sa robe pourprée
                 Et son teint au vostre pareil.
                 
                 Las ! voyez comme un peu d'espace
                 Mignonne, elle a dessus la place
                 Las ! las ses beautez laissé cheoir!
                 O vrayment marastre nature
                  Puis qu'une telle fleur ne dure
                  Que du matin jusques au soir!
              
                   Donc, si vous me croyez mignonne,
                    Tandis que vostre âge fleuronne
                    En sa plus verte nouveauté
                    Cueillez, cueillez vostre jeunesse
                    Comme à ceste fleur  la vieillesse
                     Fera ternir vostre beauté


Revenir en haut
Léonor
Tiguidoo
Tiguidoo

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 921
C.1èr et 2ième Empire: 1ièr

MessagePosté le: Sam 5 Fév - 11:28 (2011)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge Répondre en citant

10h26




Voici, à la suite des Licornes,un autre tableau de Gustave Moreau, Galatée, voici son histoire:

Seul Ovide raconte cette légende et c’est pourquoi la déesse de l’Amour y est appelée Vénus. C’est un excellent exemple de la manière dont Ovide présente un mythe.
A Chypre un jeune sculpteur de talent, nommé Pygmalion, était résolument misogyne; "Haissant les défauts dont la nature avait comblé les femmes" il avait décidé de ne jamais se marier. Son art lui suffisait, se disait-il. Soit qu’il ne put aussi facilement chasser de son esprit que de sa vie l’objet de sa désapprobation, soit qu’il ait décidé, en modelant une femme parfaite, de démontrer aux hommes les déficiences d’une espèce qu’il leur fallait bien supporter, toujours est-il que la statue à laquelle il consacrait tout son génie représentait une femme.
Avec un soin infini, il passa et repassa longtemps son ciseau sur la statue d’ivoire qui devint enfin une oeuvre d’art exquise. Mais il n’était pas satisfait. Jour après jour, il y travaillait et sous ses doigts habiles elle devenait de plus en plus belle. La femme n’était pas née, la statue n’avait jamais été créée qui auraient pu rivaliser avec celle-là. Quand le jour vint où il n’y eut plus rien à ajouter à ses perfections, son créateur connut un sort étrange: il s’éprit profondément, passionnément de la forme née de ses doigts. En manière d’explication, il convient de préciser que la statue ne ressemblait pas à une statue; personne ne l’aurait crue d’ivoire ou de marbre mais bien de chair humaine figée pour un instant seulement dans l’immobilité. Car tel était le merveilleux pouvoir de ce jeune homme dédaigneux; il avait atteint l’accomplissement suprême de l’art, l’art de dissimuler l’art.
Mais dès ce moment, le sexe qu’il avait tant méprisé prit sa revanche. Nul amoureux transi d’une vierge vivante ne connut jamais une peine aussi désespérée que Pygmalion. Il posait ses lèvres sur ces lèvres attirantes - elles ne pouvaient lui rendre son baiser; il caressait les mains, le visage - ils restaient insensibles; il la prenait dans ses bras, - et elle n’était toujours qu’une forme passive et froide. Pendant quelque temps, il tenta de feindre, comme font les enfants avec leurs jouets. Il l’habillait de vêtements somptueux, faisant chatoyer une couleur après l’autre, et il essayait de s’imaginer qu’elle en était heureuse. Il la comblait de ces présents qui plaisent tant aux vraies jeunes filles, des petits oiseaux et des fleurs et ces brillantes larmes d’ambre que pleurent les soeurs de Phaëton, et ensuite, il imaginait qu’elle le remerciait avec effusion. Le soir il l’étendait sur un lit et l’enveloppait de chaudes et moelleuses couvertures comme font les petites filles pour leurs poupées. Mais il n’était plus un enfant; il ne put longtemps continuer ce jeu et bientôt il y renonça. Il aimait un objet sans vie et il était désespérément misérable.
Cette passion singulière ne demeura pas longtemps ignorée de la déesse de l’Amour. Vénus s’intéressa à ce sentiment qu’elle ne rencontrait pas souvent, à cet amant d’une espèce nouvelle, et elle décida d’aider un jeune homme qui pouvait être à la fois amoureux et cependant original.
La fête de Vénus, comme il se doit, était tout particulièrement célébrée à Chypre, l’île qui avait accueilli la déesse après qu’elle fut née de l’écume. On lui offrait en grand nombre des génisses blanches comme neige et aux cornes dorées; l’odeur divine de l’encens s’élevait de ses nombreux autels pour se répandre dans toute l’île; des foules se pressaient dans ses temples; nul amoureux éconduit qui ne fût là, suppliant que l’objet de son amour se laissât enfin attendrir. Et là aussi, naturellement, se trouvait Pygmalion. N’osant en demander davantage, il priait la déesse de lui faire rencontrer une jeune fille pareille à sa statue. Mais Vénus savait ce qu’il souhaitait en réalité, et pour lui montrer qu’elle accueillait favorablement sa prière, elle permit que par trois fois s’élevât dans l’air, lumineuse et brûlante, la flamme de l’autel devant lequel il se trouvait.
Rendu pensif par ce signe de bon augure, Pygmalion revint à sa maison et à son amour, cette forme qu’il avait façonnée et qui avait pris tout son coeur. Elle était là, sur son socle, plus belle que jamais. Il la caressa - puis recula. Était-ce une illusion, ou avait-il vraiment senti une tiédeur sous ses mains ? Il posa un long baiser sur ses lèvres, et elles s’adoucirent sous les siennes. Il toucha les bras, les épaules; comme une cire qui fond au soleil, leur dureté disparut. Il lui prit le poignet; le pouls y battait. Vénus, se dit-il. C’était l’oeuvre de la déesse. Avec une gratitude et une joie débordantes, il prit son amour dans ses bras. Rougissante, elle sourit.
Vénus honora leur mariage de sa présence, mais de ce qu’il advint ensuite nous ne savons rien, sauf que Pygmalion donna à la jeune femme le nom de Galatée et que leur fils, Paphos, donna le sien à la cité favorite de Vénus.

http://www.yrub.com/mytho/mythpygmaliongalatee.htm




Léonor vous souhaite un bon week--end, et vous dit à très vite^^


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:08 (2017)    Sujet du message: Le Royaume de l'Horloge

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> Chez Marie -> Le rendez-vous décontracté Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 17, 18, 19  >
Page 18 sur 19

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com