Passion Napoléon1 Index du Forum
 
 
 
Passion Napoléon1 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Somosierra, 30 novembre 1808.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> l'histoire militaire -> Les grandes batailles napoleoniennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
scots greys
King
King

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 537
Masculin
C.1èr et 2ième Empire: 2ième

MessagePosté le: Lun 13 Sep - 18:16 (2010)    Sujet du message: Somosierra, 30 novembre 1808. Répondre en citant

"Le 30 novembre au matin, Napoléon lance le maréchal Victor à l'attaque du défilé de Somosierra. La route d'Aranda à Madrid traverse après la Venta de Juanilla un défilé long de six kilomètres entre les collines de Barrancal et de la Cebollera; elle s'élève de trois cents mètres jusqu'au col situé un peu au nord du village et elle traverse sur un pont de pierre le ruisseau de Duraton qui sort du col et coule vers Sepulveda. Les espagnols défendent le défilé avec 12000 hommes; l'infanterie garnit les deux flancs de la position, principalement le côté ouest;22 canons sont répartis en quatre batteries disposées de façon à battre successivement les principaux coudes de la route: la première batterie enfile le pont de pierre et la quatrième bat les abords du col.
Vers 9 heures, au milieu d'un brouillard intense, l'avant-garde du maréchal Victorrefoule les éclaireurs ennemis. La division Ruffin s'engage avec six pièces d'artillerie dans le défilé; le 96°suit la route; le 9° léger gravit les pentes ouest vers le cerro de la Cebollera. L'intention du maréchal est de déborder les deux flancs du défilé pour en faire tomber la défense mais la marche du 9° léger et du 24° est retardée par les difficultés du terrain et le 96° arrive seul devant le pont où il est arrêté par la première batterie espagnole. Le maréchal fait mettre deux pièces en batterie et essaie en vain de refouler l'ennemi. Il est midi. Le brouillard s'est  entièrement dissipé.
Depuis 11 heures, Napoléon est arrivé avec la cavalerie. Ce jour-là, le 3e escadron de chevau-légers polonais sous les ordres du chef d'escadron Kozietulski est de service auprès de l'Empereur. Les autres régiments de cavalerie se forment en colonne de pelotons derrière un pli du terrain à droite de la route. Napoléon se porte vers le pont, suivi du 3e escadron de chevau-légers et de deux pelotons de chasseurs à cheval de la Garde. La lunette à la main, malgré les balles qui sifflent autour de l'état-major, il observe la situation. Devant lui, les fantassins de Victor, gênés par les tirs espagnols, piétinent. Puisque l'infanterie est impuissant, c'est la cavalerie qui doit emporter la position. Napoléon donne son ordre sec et sans appel : <<Enlevez-moi cela!>> L'escadron qui suit est celui de service, ce sont les chevau-légers du 3e escadrons. Le colonel Piré, alors aide de camp du maréchal Berthier, fait avancer son cheval avec l'escadron pour reconnaître sommairement la position. Il va vers l'Empereur et lui dit que la position ne peut être prise de face : <<Impossible Sire!>> A ce mot Napoléon bondit : <<Impossible, impossible, je ne connais pas ce mot-là. Quoi? ma Garde arrêtée devant des espagnols, devant des bandes de paysans armés!>> Napoléon se tourne alors vers Ségur qui est major au 2e hussards et lui dit : <<Partez Ségur! allez, prenez les polonais, faites-les tous prendre ou ramenez-moi des prisonniers.>> Ségur part au galop et transmet l'ordre à Kozietulski l'ordre de charger sur-le-champ et à fond et ce malgré l'avis contraire du maréchal Bessières. Kozietulski s'élance à l'assaut de la position, le 3e escadron est formé des compagnies de Krasinski et Dziewanowski. Bien que présent à Somosierra, le général Montbrun ne conduit pas la charge, quoiqu'en dise le 13e bulletin de l'armée d'Espagne. Les polonais traversent un fossé et franchissent un torrent. Au premier tournant, une première batterie fait feu;blessé, Kozietulski passe le commandement à Dziewanowski. Le groupe est l'objet de tous les feux espagnols; le lieutenant Krzyzanowski tombe vers la deuxième batterie, le capitaine Dziewanowski devant la troisième. L'effet de cette charge sur le moral des troupe est grandiose et les Espagnols commencent à abandonner leurs positions. L'Empereur envoie alors à l'aide les chasseurs à cheval de la Garde, à la suite desquels s'avance le chef d'escadron Lubienski qui prend le commandement. Quand l'héroïque poignée de cavaliers arrive au sommet, elle voit toute l'armée espagnole en déroute, ayant abandonné son artillerie et ses bagages. Le lieutenant Niegolewski, suivi du maréchal des logis Sokolowski, arrive à la quatrième batterie où il reçoit deux coups de feu et neuf coups de baïonnette de quelques canonniers restés vers leurs pièces; des voltigeurs le tirent de dessous son cheval tué, le portent à demi mort près des canons et le recouvrent d'un manteau; le maréchal Bessières s'approche de lui et lui dit:"Jeune homme, l'Empereur a vu votre belle charge et saura reconnaître votre bravoure." Les trois autres escadrons polonais assurent la poursuite, suivis des voltigeurs de l'infanterie qui arrivent à leur tour en disant:"Allons! cela ira bien camarades!" Sept minutes ont suffi pour ouvrir la route de Madrid. 57 polonais sur 150 sont tués ou blessés. Le général San Juan continue à combattre mais il est attaché à un arbre et massacré par ses hommes. Les pertes espagnoles varient selon les historiens, de 200 à 2000! (Source : Dictionnaire des batailles de Napoléon d'Alain Pigeard)


 
_________________
<<Je ne dis pas que les français ne pourront pas nous envahir, je dis seulement qu'ils ne pourront pas le faire par la mer>>.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 13 Sep - 18:16 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> l'histoire militaire -> Les grandes batailles napoleoniennes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com