Passion Napoléon1 Index du Forum
 
 
 
Passion Napoléon1 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Cambronne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> l'histoire militaire -> Le temple de la Gloire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Léonor
Tiguidoo
Tiguidoo

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2010
Messages: 921
C.1èr et 2ième Empire: 1ièr

MessagePosté le: Ven 23 Juil - 17:05 (2010)    Sujet du message: Cambronne Répondre en citant

La légende du "mot de Cambronne "est bien connue , voici la biographie du personnage,issue du site de M.Bernard Coppens:

Cambronne d'après une lithographie de Delpech.      
   
 
 
 

Cambronne (le baron Pierre-Jacques-Etienne), maréchal de camp et commandant de la Légion d’honneur, né à Saint-Sébastien près Nantes le 26 décembre 1770 ; s’enrôla à l’âge de 20 ans, dans un bataillon de volontaires, et fut employé dès les premières insurrections vendéennes; il servit dans l’armée de Hoche à Quiberon en 1795 ; passa à l’armée des Alpes quelque temps après ; se trouvait à Zurich dans l’armée du maréchal Masséna en 1799 ; il se signala dans cette ville à la tête d’une compagnie de grenadiers ; il commandait en 1800 la compagnie de grenadiers dans laquelle était Latour d’Auvergne ; après la mort de celui-ci ce fut Cambronne qui fut désigné pour lui succéder au titre de premier grenadier de France ; parvenu successivement aux grades de chef de bataillon et de colonel, il se distingua à Iéna et à Wagram, et fit la 2e campagne d’Autriche en 1809. Dans la campagne de Russie, il commandait le 3e régiment des voltigeurs de la Garde ; en 1813, il se distingua à la bataille de Hanau, fut blessé à celle de Craonne et à celle de Paris.
Il suivit Napoléon à l’île d’Elbe et eut le commandement des troupes qui composaient sa garde ; reçut le 1er mars 1815 le commandement de l’avant-garde de l’armée de l’île d’Elbe ; le 5 mars il s’empara de la forteresse de Sisteron, arriva à Paris avec Bonaparte, et fut aussitôt nommé lieutenant général, grand officier de la légion d’honneur et comte de l’Empire ; le 4 juin membre de la chambre des pairs ; le 13 il partit pour l’armée avec l’empereur, et commanda aux batailles de Fleurus et de Waterloo une division de la vieille garde ; c’est dans cette dernière bataille qu’il prononça, dit-on, les belles paroles la garde meurt ; elle ne se rend pas. Il fut pris par les Anglais et conduit en Angleterre ; de là il écrivit au roi pour faire sa soumission respectueuse ; mais il fut compris sur la liste des généraux accusés d’avoir attaqué la France à main armée ; il arriva à Calais le 25 septembre 1815, et fut conduit dans la prison militaire de l’Abbaye ; le 26 avril 1816, admis à présenter sa défense, il fut acquitté ; devenu libre il se retira dans le lieu de sa naissance ; présenté au duc d’Angoulême le 5 novembre 1817, lors du passage de ce prince à Nantes ; il prit de nouvelles lettres de noblesse et commande aujourd'hui à Lille.       
Victoires et Conquêtes, Tables du Temple de la gloire, 1831:

 http://www.1789-1815.com/cambronne.htm




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 23 Juil - 17:05 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
scots greys
King
King

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 537
Masculin
C.1èr et 2ième Empire: 2ième

MessagePosté le: Dim 12 Sep - 21:09 (2010)    Sujet du message: Cambronne Répondre en citant

"La Garde meurt, elle ne se rend pas" : Certains historiens attribuent la célèbre phrase au général Michel qui commandait à Waterloo la 2e division de Moyenne garde (3e et 4e grenadiers, 3e et 4e chasseurs).
_________________
<<Je ne dis pas que les français ne pourront pas nous envahir, je dis seulement qu'ils ne pourront pas le faire par la mer>>.


Revenir en haut
Drouet Cyril
chevalier
chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 1 207

MessagePosté le: Dim 12 Sep - 21:41 (2010)    Sujet du message: Cambronne Répondre en citant

A lire sur ce point le chapitre "Le Mot de Cambronne" de l'ouvrage de Coppens "Waterloo, les mensonges", ou encore le chapitre "Qu'est-ce qu'il a dit ?" (et autres annexes) de l'ouvrage d'Herbé Le Boterf "Le brave général Cambronne".
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:12 (2017)    Sujet du message: Cambronne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Napoléon1 Index du Forum -> l'histoire militaire -> Le temple de la Gloire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com